La dimension internationale

Publié le 2 avril 2019 Mis à jour le 9 avril 2019

Les technologies numériques auront à l'avenir, un impact significatif sur les règles juridiques. Le cadre juridique devra s'adapter, sinon se renouveler, pour rendre l’évolution des nouvelles technologies mieux encadrée.

Un projet européen ambitieux


Les nouvelles règles qui seront établies auront une portée européenne, comme pour les véhicules autonomes, les plateformes numériques, la robotique ou l’intelligence artificielle.

En outre, la communication du 7 décembre 2018 (COM (2018) 795 final) insiste sur la nécessité pour l'Europe de traiter ces sujets et de développer une expertise en ces domaines.

C’est pourquoi, la création d'un réseau d'Universités européennes partenaires, ayant développé une expertise des implications juridiques de la technologie numérique, s'inscrirait dans l'un des défis stratégiques majeurs de l'Europe. L'investissement de plusieurs équipes dans différents Etats membres de l’UE serait essentielle pour garantir que ces travaux ne se limitent pas au cadre du droit national, étant donné que ces technologies sont intrinsèquement transnationales.

Par conséquent, l’UCLy souhaiterait créer des cliniques de la prospective juridique dans le domaine des technologies numériques expérimentales, en testant des problèmes identiques dans des environnements juridiques distincts, dans différents pays européens.

Un défi universitaire européen


L’Ucly a proposé à un certain nombre de partenaires de développer une nouvelle approche éducative et pédagogique dans l’enseignement supérieur au niveau européen.